Visits

Parc Jean-Jacques Rousseau

Référence dans l'art du paysage, le jardin rappelle la présence
de Jean-Jacques Rousseau inhumé sur l'île des Peupliers
et incarne l'esprit progressiste des Lumières.
Il réactualise cet héritage par une saison culturelle d'avril à octobre.

Un peu d'histoire

Il doit son nom au philosophe Jean-Jacques Rousseau, qui y séjourna durant les six dernières semaines de sa vie. Il y mourut en 1778, et fut inhumé dans l'île des Peupliers. Le parc devint alors un lieu de pèlerinage littéraire. Domaine départemental, le parc actuel ne représente qu'une partie du parc initial, qui se partage entre trois propriétaires différents : le secteur ouest, appelé « le Désert », appartient à l'Institut de France, et le secteur nord appartient au domaine de l'hôtel-restaurant établi au château d'Ermenonville. Le Désert et le secteur nord ne sont ouverts au public que de façon restreinte.

Eh, ça passe à la télé !

Localisation