Visits

Abbaye Saint-Arnoul

Fondée au XIe siècle par Gauthier Le Blanc, elle abrite de nos jours une remarquable collection de souvenirs de mariage et le musée des Arts et Traditions Populaires.

Un peu d'histoire

Crépy-en-Valois (60), prieuré Saint-Arnoul, plan.svg
Par Pierre PoschadelTravail personnel, CC BY-SA 4.0, Lien

L'ancien prieuré Saint-Arnoul est issu de la réforme d'une abbaye bénédictine fondée par Gauthier Le Blanc en 1008. 

Les guerres de religion mettent à mal la prospérité du monastère et le choeur de l'église est même incendié par les Anglais en 1431, il ne sera jamais reconstruit et il faudra plus d'un siècle pour que le prieuré retrouve un fonctionnement normal. 

Au XVIIIe siècle, les bâtiment subissent d'importantes reconstructions.

La Révolution impose la dissolution des ordres religieux menant à la suppression du prieuré. Le logis du prieur devient une résidence privée et l'est encore aujourd'hui. 

L'aile orientale des bâtiments monastiques sera utilisée comme pensionnat jusqu'en 1940, préservant ainsi cette partie, les autres, abandonnées, tombent en ruines à moins d'être démolies. 

Le 24 février 1943 les vestiges médiévaux sont classés Monument Historique.

L'association pour la restauration et l'animation de Saint-Arnoul commence alors un important chantier de restauration sur une galerie du cloître et trois salles voûtées d'ogives ouvertes au public et dans lesquelles sont présentés le musée du mariage et celui des Arts et Traditions Populaires.

Localisation

Document de visite